3 – Le cabinet du livre d’artiste

 

Le cabinet du livre d’artiste, situé à l’Érève (campus Villejean), est à la fois un lieu d’exposition et de lecture de l’art : plus de 3000 titres y sont disponibles en libre consultation.

La création du Cabinet du livre d’artiste a été initiée par les Éditions Incertain Sens, programme de publications de livres d’artistes au sein du département arts plastiques.
Lieu dédié au phénomène « livre d’artiste », le Cabinet du livre d’artiste répond à un souci de diffusion de l’art auprès d’un public non spécialisé.
Le Cabinet du livre d’artiste bénéficie de la collaboration du FRAC Bretagne (Fonds régional d’art contemporain) et de l’École des Beaux-Arts de Rennes.
Le Cabinet du livre d’artiste remplit trois fonctions :

La constitution d’un fonds documentaire de livres d’artistes :
plus de 3000 titres en libre consultation répartis entre livres d’artistes, revues d’artistes, documents audiovisuels et réalisations des étudiants d’Arts Plastiques de Rennes 2.

Lieu de pratiques de la lecture de l’art à travers le livre d’artiste :
le Cabinet renoue avec l’ancienne tradition des petites bibliothèques spécialisées : les cabinets de lecture du XVIIe et XIXe siècle).

Présentations thématiques et/ou problématiques des pratiques artistiques liées au livre d’artiste et à d’autres formes de l’imprimé.

 

Le fonds du Cabinet du livre d’artiste a obtenu en février 2018 le label « CollEx » : Collections d’excellence pour la recherche.
Ce label est attribué, après évaluation, à une sélection de fonds documentaires présentant un intérêt majeur pour la recherche. Dispositif national de coopération documentaire, « CollEx-Persée » a pour objectif de faciliter, sur l’ensemble du territoire, l’accès aux documents nécessaires à la recherche, quelle que soit leur forme. Dans un environnement au sein duquel le numérique s’est imposé, ce dispositif vise à organiser collectivement la valorisation des grands gisements documentaires patrimoniaux et scientifiques sur tous supports. Afin de faire vivre ce patrimoine scientifique, le projet vise à :
– promouvoir ces collections et faciliter leur utilisation en corrélation avec les autres matériaux de la recherche, notamment numériques ;
– repenser la collecte documentaire en élargissant son champ aux objets nouveaux (archives de chercheurs, documents sur tous supports…) et en favorisant les initiatives prises en association avec les chercheurs ;
– faire vivre le concept de collections hybrides partout où il est pertinent, en associant les ressources imprimées aux ressources numériques, archives et données de la recherche.

Cette labellisation, soutenue par le Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme, s’inscrit dans une démarche d’accompagnement du Cabinet du livre d’artiste en terme de valorisation de ses fonds par la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne.