Atelier de recherche – Ecouter par les yeux

Atelier de recherche Ecouter par les yeux, Réflexions partagées avec René Block et Christina Kubisch autour d’expositions, d’œuvres sonores et de documents d’archives au Centre allemand d’histoire de l’art Paris (DFK) le 15 octobre 2019 organisé par Mathilde Arnoux (Centre allemand d’histoire de l’art Paris) et Anne Zeitz (Université Rennes 2, Pratiques et Théories de l’art contemporain).

Schéma réalisé par René Block, issu du catalogue d’exposition ‚Für Augen und Ohren‘, Akademie der Künste Berlin, 1980 | © René Block

Le commissaire d’exposition, éditeur et galeriste René Block est à l’origine de plusieurs expositions majeures se concentrant sur des pratiques sonores, dont Écouter par les yeux au musée d’Art moderne de la Ville de Paris en 1980. Dès les années 1970, son chemin a croisé celui de l’artiste Christina Kubisch, dont les installations, pièces et promenades sonores interrogent notre environnement et ses transformations à travers l’écoute, et plus précisément l’écoute de l’imperceptible. 

Tous deux ont accepté de se retrouver au Centre allemand d’histoire de l’art à Paris avec Anne Zeitz, maître de conférences à l’Université Rennes 2 et porteuse du projet de recherche Sound Unheard, pour un atelier de recherche avec les étudiant.e.s de l’Université Paris 8 (Master Arts plastiques), de l’Université Rennes 2 (Master Arts plastiques) et de Sorbonne Université (Master professionnel L’art contemporain et son exposition) dans le cadre de leurs séminaires Écouter l’archive et Pratiques sonores, site-specific art et espace public ainsi que du cours Histoire des expositions depuis l’après-guerre. L’atelier se situe au point de rencontre des questionnements soulevés par ces trois séminaires et au sein de la triangulation pratiques sonores / expositions / archives. Autour de documents issus des Archives de la critique d’art ou apportés par les participants – photographies, enregistrements d’émissions radiophoniques, lettres, formulaires, partitions – et en dialogue avec les étudiant.e.s, Marie-Noël Rio, Franz Kaiser, Elitza Dulguerova, Jean-Philippe Antoine, Bertrand Clavez, ainsi que les membres du projet Sound Unheard, les invité.e.s reviendront sur leurs parcours, différents projets et œuvres qu’ils/elles ont développés avec un point focal sur les années 1980.

Les études sonores soulèvent des questions méthodologiques que nous aborderons ainsi en pratique, à partir de l’attention prêtée aux archives, aux témoignages des deux invité.e.s et au dialogue que nous lierons avec eux. Nous nous interrogerons sur comment les documents d’archives peuvent renseigner les pratiques sonores du passé et comment étudier des œuvres et des expositions qui reposent sur l’écoute sans en avoir fait l’expérience. 

organisé par 

Mathilde Arnoux (Centre allemand d’histoire de l’art Paris) et Anne Zeitz (Université Rennes 2, Pratiques et Théories de l’art contemporain)

En collaboration avec les Archives de la critique d’art ; l’Institut national d’histoire de l’art ; la Gaîté Lyrique ; le Goethe-Institut Paris ; le Musée des beaux-arts de Rennes ; l’Université Rennes 2 ; l’Université Paris 8 ; Sorbonne Université ; Kunsttexte.de/Humboldt-Universität zu Berlin.

avec la participation de

Jean-Philippe Antoine (professeur d’esthétique à l’Université Paris 8, critique d’art, artiste), 

Bertrand Clavez (maître de conférences à l’ Université Rennes 2), 

Elitza Dulguerova (maître de conférences à l’Université de Paris I-Panthéon Sorbonne et conseillère scientifique à l’INHA), 

Franz Kaiser (historien de l’art et commissaire d’exposition), 

Marie-Noël Rio (co-commissaire de la section son de la Biennale de Paris), 

des étudiant.e.s de l’Université Paris 8, l’Université Rennes 2, et de Sorbonne Université, 

ainsi que des auteurs du projet de recherche Sound Unheard avec des interventions de Clélia Barbut (chercheuse associée et post-doctorante, EA Histoire et Critique des Arts, Université Rennes 2) et Matthieu Saladin (artiste et maître de conférences à l’Université Paris 8)

Le sujet de cet atelier a émergé des recherches menées dans le cadre du programme de recherche 1959-1985, Au Prisme de la Biennale de Paris dirigé par Elitza Dulguerova à l’INHA.

L’atelier est accompagné par une présentation de documents d’archives issus de la collection de l’INHA – Archives de la critique d’art (Rennes).

L’atelier a été conçu en lien avec

le séminaire Pratiques sonores, site-specific art et espace public, dirigé par Matthieu Saladin, à l’Université Paris 8 (Master Arts plastiques), 

le séminaire Écouter l’archive, dirigé par Séverine Cauchy, Yann Sérandour et Anne Zeitz, à l’Université Rennes 2 (Master Arts plastiques), 

et le cours Histoire des expositions depuis l’après-guerre, donné par Valérie Mavridorakis, à Sorbonne Université (Master professionnel L’art contemporain et son exposition),

et le projet de recherche Sound Unheard (Université Rennes 2 et Kunsttexte.de, Auditive Perspektiven/Humboldt-Universität zu Berlin).

https://dfk-paris.org/fr/event/ecouter-par-les-yeux-2471.html


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search